Paix et Sérénité

Paix et Sérénité

Ce que l’on se souhaite aux temps des fêtes…

Mais pour le reste de l’année?

INDEX des PAGES
Cliquez sur le lien

En toute SÉRÉNITÉ

 

 

Accepter le Temps qui passe…
En toute Sérénité

«Le temps est un grand maître qui règle bien des choses»

À force de courir après le temps et de pester après les années qui passent, nous avons tendance à oublier que le temps est aussi un allié précieux. Le temps nous rend en effet de grands services et ce n’est pas pour rien que les philosophes s’en remettent à lui et accordent une si grande importance aux enseignements qu’il prodigue.

Pour ceux qui faire un bon usage du temps, il offre mille réconforts. Il apaise les douleurs, guérit les chagrins d’amour, règle bien des problèmes. Il offre des perspectives, redistribue les cartes, il donne de l’espoir. Qui se conforme à lui et sait habilement l’exploiter l’emporte sur les autres.

La Patience est la clé de bien des réussites. La Fontaine ne pensait pas autre chose, lui qui écrivait dans sa fable :« Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage »

Alors ne gaspillons pas notre temps, utilisons-le comme il se doit – à nous accomplir – car il nous est compté. Mais cessons de pleurer sur les jours en moins qu’il nous reste à vivre. « Demain est le premier jour du reste de ma vie » chante Étienne Daho.

Pensez-y le moment venu.

 Extrait : Le Livre de la Sérénité, présenté par Catherine Rambert

  Il n’y a pour l’homme que trois événements : NAÎTRE, VIVRE ET MOURIR. Il ne se sent pas naître, il souffre à mourir, et il oublie de vivre. » La Bruyère


 

 

«Donc être heureux, c’est avoir un jugement droit; être heureux, c’est se contenter de son sort présent, quel qu’il soit, et aimer ce que l’on a ; être heureux c’est laisser à la raison le soin de donner son prix à tout ce qui constitue notre existence. » Sénèque, La Vie Heureuse


Juste pour aujourd’hui…

Juste pour aujourd’hui je vais essayer de vivre la présente journée seulement, et non pas me préoccuper tout de suite du problème de toute ma vie. Je puis faire, pour douze heures, quelque chose qui m’effraierait, si je croyais devoir agir ainsi toute ma vie.

Juste pour aujourd’hui… je vais être heureux. Ce qui confirme la vérité de ce que disait Abraham Lincoln, à savoir que «la plupart des gens sont aussi heureux qu’ils se résignent à l’être.»

Juste pour aujourd’hui… je vais me conformer à la réalité, et non pas essayer de tout arranger au gré de mes désirs. Je vais accepter ma «chance» comme elle se présente, et m’en accommoder.

Juste pour aujourd’hui… je vais m’efforcer de fortifier mon esprit. Je vais étudier. Je vais apprendre quelque chose d’utile. Je ne serai pas un paresseux mental. Je vais lire quelque chose qui requiert de l’effort, de la pensée, de la concentration.

Juste pour aujourd’hui… je vais exercer mon âme de trois manières: je vais rendre service à quelqu’un, sans rechercher en retour; même que personne ne s’en aperçoive. Je vais faire au moins deux choses qu’il ne m’est pas besoin de faire – juste à titre d’exercice. Je ne laisserai rien voir à personne de tout ce qui pourrait me contrarier: peut-être m’arrivera-t-il des contrariétés, mais je n’en laisserai rien voir.

Juste pour aujourd’hui… je vais me montrer agréable, je vais paraître à tous du mieux que je le puisse: être assez bien vêtu, parler bas, agir avec courtoisie, ne pas critiquer, ne trouver à redire de personne et ne chercher à améliorer ni régler personne, excepté moi.

Juste pour aujourd’hui… je vais avoir un programme. Je ne le suivrai pas exactement, mais je vais essaye. Je vais me préserver de deux pestes: la précipitation et l’indécision.

Juste pour aujourd’hui… je vais m’accorder une demi-heure de tranquillité, et me détendre. Pendant cette demi-heure, à un bon moment, je vais essayer d’avoir une meilleure perspective de ma vie.

Juste pour aujourd’hui… je vais vivre sans la moindre crainte. Surtout, je n’aurai pas peur d’aimer tout ce qui est beau, et de croire que tout ce que je puis donner aux autres me sera rendu dans la même mesure.


Ne demandez pas que la vie soit plus facile…

Souhaitez que vous soyez plus fort pour l’affronter.

Ne demandez pas qu’il y ait moins de problèmes…

Souhaitez être plus habile pour les régler.

Ne demandez pas d’avoir moins de défis…

Souhaitez avoir plus de sagesse pour les relever.

Jim Rohm

======

 

Hier, aujourd’hui, demain

Il y a dans chaque semaine, deux jours pour lesquels on ne devrait pas se tracasser, deux jours qui devraient être exempts de la crainte et de l’appréhension.

L’un de ces jours est – HIER – avec ses erreurs et ses soucis, ses fautes et ses bévues, ses maux et ses peines. HIER s’échappe à jamais de nos mains.

Tout l’or du monde ne peut faire revivre HIER. Nous ne pouvons défaire un seul des actes posés; nous ne pouvons retirer une seule des paroles prononcées. HIER n’est plus.

L’autre jour qui ne devrait pas nous inquiéter est – DEMAIN – avec ses misères possibles, ses fardeaux, ses larges espérances et ses pauvres accomplissements. DEMAIN est aussi hors de notre portée.

DEMAIN, le soleil se lèvera dans toute sa splendeur ou derrière un écran de nuages, — mais il se lèvera. Jusqu’à cet instant, nous n’avons pas de mise sur DEMAIN, parce qu’il est encore à venir.

Il ne reste qu’un jour —AUJOURD’HUI –. Tout homme peut livrer les combats d’un seul jour. C’est seulement lorsque vous et moi ajoutons les fardeaux de ces deux redoutables éternités — HIER et DEMAIN — que nous sommes vaincus.

Ce ne sont pas les épreuves d’un jour qui rendent les hommes fous, c’est le remords ou la rancoeur d’un incident qui est arrivé HIER et la crainte de ce que DEMAIN peut apporter.

VIVONS DONC UN SEUL JOUR À LA FOIS…

VIVONS LE MOMENT PRÉSENT EN TOUTE SÉRÉNITÉ!


Pour le monde, vous n’êtes peut-être qu’une personne… Mais pour une personne vous être peut-être le monde entier!  Inconnu


Rappelez-vous que le bonheur ne dépend pas de qui vous êtes ou de ce que vous êtes;  Il dépend seulement de ce vous pensez…  Dale Carnegie



Visez la lune. Même si vous manquez le but, vous aboutirez quand même parmi les étoiles.  Les Brown



Une chandelle ne perd rien en allumant une autre chandelle…   Erin Majors



« Qui est Dieu?   L’Esprit de l’Univers. Qu’est ce qu’Il est?   Tout ce que vous voyez et tout ce que vous ne voyez pas. »  Seneca


Pourquoi ne sommes-nous pas tous riches ?
Est-ce possible d’apprendre à le devenir ?

Si la vraie richesse est un état d’âme et non pas la possession de millions de dollars… alors, pourquoi ne sommes-nous pas tous riches?

Il n’y a pas si longtemps, les plus riches de la terre n’auraient pu avoir le confort que nous avons aujourd’hui. Pensez électricité, chauffage, réfrigérateur, ordinateur, téléviseur, téléphone portable, autos, avions, dentiste, médecine, etc. Regardez les gadgets que vous avez autour de vous. Démarreur à distance, outils électrique sans fil, etc. Demandez au plus de 50 ans comment ils vivaient en 1950! Quelle différence!

Voyez ce que vous avez mis dans votre panier d’épicerie en février dernier et comparez à ce que vous pouviez acheter en hiver il y a une cinquantaine d’années.  Sûrement pas des tomates ou de la salade, pas au Canada, en tout cas.

Pour résumer le tout : nous avons plus aujourd’hui pour le bien-être des gens ordinaires que le plus riche aurait pu se procurer il y a à peine 50 ans.  Mais tout ce « luxe »… est-il apprécié?

Pourquoi en voulons-nous encore plus? Que peut-il y avoir de plus qui vaille la peine que nous nous donnons à vouloir se l’approprier?

La richesse n’est pas d’avoir plus d’argent… La vraie richesse, c’est de connaître le secret pour pouvoir obtenir tout ce qu’on veut de la vie!  La richesse, c’est dans la tête que ça se passe… comme suggérait la chanson!

Devenir « riche » est une science qui s’apprend!

Intéressé?

Moi, aussi…, étudions la Vie ensemble!

Gilles Gauthier

=======

 

Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute opinion de la sagesse. Quelqu’un vient un jour trouver le grand philosophe et lui dit :

  « Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami?

  – Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes, j’aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires :

  – Les 3 passoires?

  Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire.

  C’est ce que j’appelle le test des 3 passoires. La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai?

  – Non. J’en ai simplement entendu parler…

  – Très bien. Tu ne sais donc pas si c’est la vérité.

  Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bon ?

  – Ah non ! Au contraire.

  – Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n’es même pas certain si elles sont vraies. Tu peux peut-être encore passer le test,car il reste une passoire, celle de l’utilité. Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ?

  – Non. Pas vraiment.

  Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ? »

 

 

 

La valeur du temps

Pour apprendre la valeur d’une année, demande à l’étudiant qui a raté un examen.

Pour apprendre la valeur d’un mois, demande à la mère qui a mis un enfant au monde trop tôt.

Pour apprendre la valeur d’une semaine, demande à l’éditeur d’un journal hebdomadaire.

Pour apprendre la valeur d’une heure, demande aux fiancés qui attendent de se revoir.

Pour apprendre la valeur d’une minute, demande à celui qui a raté son train, son bus ou son avion.

Pour apprendre la valeur d’une seconde, demande à celui qui a perdu quelqu’un dans un accident.

Pour apprendre la valeur d’une milliseconde, demande à celui qui a gagné une médaille d’argent aux Jeux Olympiques.

Le temps n’attend personne. Rassemble chaque instant qu’il te reste et il sera de grande valeur. Partage-les avec une personne de choix et ils deviendront encore plus précieux.

La source de ce poème est inconnue (traduction d’un extrait allemand).

 

 « L’amitié l’emporte sur les liens du sang en ce qu’il peut y avoir parenté sans bienveillance et non point amitié. L’amitié n’est autre chose qu’un accord parfait de sentiments joint à une bienveillance et une tendresse mutuelles…

 Parmi les nombreux et solides avantages de l’amitié, le plus précieux, à mon avis, est de nous donner confiance en l’avenir, et de ne point laisser les esprits se décourager et s’abattre.

Avoir un ami, c’est avoir un autre soi-même. »

Cicéron

 

 

 

<< Previous    1  2  [3]    Next >>
 

Avis de désengagement   CARTE DU SITE

L’ascenseur qui mène au succès est aujourd’hui hors service. Vousallez devoir prendre l’escalier et gravir les marches une à la fois…

 

 

 

L’annuaire des sites Web du Québec
Un message spirituel différent, chaque jour!

 

Profitez d’un abonnement d’essai

Créer et Partager la Vraie Richesse sous Toutes ses Formes!

=================

Donner d’abord… recevez ensuite!Set text color

Abondance et dîme…
quel est le rapport?

 Comme vous donnez… vous recevrez !

Nous vivons à une époque où les bénédictions divines et l’abondance sont plus grandes que jamais. Il serait normal de se rappeler cette ancienne loi de la dîme et de donner généreusement et avec joie en se rappelant que « comme vous donnez, vous recevez ». Le don est une grâce qui augmente la croissance spirituelle de l’humain en tout temps.

Pour qu’un plan personnel de donner la dîme fonctionne proprement, il y a plusieurs choses qui doivent être observées :

1– La dîme doit être faite volontairement — ce ne doit pas être par obligation.

2– C’est avec foi et joie que le don doit être fait, même si les offrandes sont petites. C’est l’esprit qui compte le plus, pas le montant qui détermine la valeur du don et son pouvoir.

3– L’offrande doit être juste et en proportion avec tous les gains reçus. On reconnaît une certaine liberté pour le donneur dans l’exercice de sa foi individuelle, de son jugement et de sa volonté.

À qui et quand devrions-nous faire ces offrandes?

Chaque individu devra nécessairement faire confiance à l’Esprit de sagesse dans son cœur pour faire ses choix. Naturellement, si vous appartenez à une église ou à un groupe spirituel quelconque, c’est votre devoir de payer votre quote-part des dépenses du groupe et la dîme servira en partie pour cela.

Habituellement, on verse nos offrandes à une personne ou à un groupe qui nous aide spirituellement. Que ce soit une église, un groupe spirituel ou toute autre personne qui nous a fait avancer spirituellement parlant… L’auteur de musique ou livres, lieu de pèlerinage, conférences, retraites, etc.

Pour celui qui n’est pas membre d’un groupe religieux ou spirituel, il peut s’ouvrir un compte de banque séparé (sacré) et y verser les montants de sa dîme. Lorsqu’il est inspiré par quelqu’un ou quelque chose, il n’a qu’à verser le montant qu’il juge approprié. Tout ceci doit se faire dans la joie et sans le sentiment d’obligation.

Le geste de donner est en accord avec la loi divine parce qu’elle implique la reconnaissance de Dieu comme le « donneur » de toute augmentation de biens; et à moins de reconnaître la Source de notre richesse, nous n’avons aucune assurance de sa continuité.

Il y a une raison psychologique pour laquelle les gens devraient obéir aux lois spirituelles. Quand une personne obéit à la loi de Dieu, sa foi se renforce immédiatement en proportion et ses doutes disparaissent.

Quand quelqu’un met Dieu dans ses finances, pas seulement qu’en pensées, mais dans toutes ses actions, en offrant une partie de ses revenus ou récoltes au Seigneur, sa foi est omniprésente et devient 100 fois plus forte et il prospère en conséquence.

Obéir à cette loi lui donne une sagesse intérieure et il sait qu’il bâtit son avenir financier sur des fondations solides qui ne flancheront pas.

Verser sa dîme n’est pas une assurance ou une garantie de prospérité

Attention… Le seul fait de donner n’est pas ce qui va apporter la prospérité. Donner pour se protéger de la pauvreté n’apportera pas la protection contre celle-ci. Ce n’est pas tous ceux qui donnent 10 % de leur revenu qui feront l’expérience de la multiplication par 10. Quelques-uns donnent parce qu’ils ont peur de manquer de ressources… et ils pourraient être juste un peu plus pauvres après leur don de 10 %.

D’autres, donnant avec le sentiment de participer à l’abondance illimitée, pourront voir leur offrande se multiplier par 10, 20 ou 100 fois.

Quand une personne donne régulièrement sa dîme, avec foi et joie, alors il n’aura plus de crainte, ni peurs et les pensées de limitation ne l’assailliront plus. C’est pourquoi il est important de payer cette dîme régulièrement, chaque semaine si possible pour garder une abondance croissante.

<< Previous    [1]  2  3    Next >>

Espérer, Croire, Savoir

Espérer, Croire, Savoir, Être…

Est-ce qu’espérer suffit pour réaliser un désir?

CaD (le livre Conversation avec Dieu) dit qu’il y a trois niveaux de conscience sur lesquels la plupart des gens fonctionnent: espérercroire, et savoir. Tous sont utiles, tous sont créatifs (tous sont une activité mentale), et tous sont puissants.

L’Espoir a été reconnu pour aider à garder les gens en vie. L’espoir a été reconnu pour changer la vie des gens. Donc, l’espoir peut être très puissant. Mais des trois niveaux, l’Espoir est l’outil le moins efficace pour la création.

Dieu dit que toute pensée est créative, et l’Espoir est une forme de pensée. C’est une façon particulière de regarder quelque chose. C’est une façon de garder un sujet ou une idée dans votre esprit. Mais c’est comme avoir votre pied sur un tiers de l’accélérateur, en essayant pendant ce temps de vous rendre quelque part dans le plus court délai possible.

Quand nous disons que nous “espérons” que quelque chose se produira, nous disons que nous souhaitons que cela se produiseEspérer est une forme subtile pour demander. Un espoir est une sorte de “demande spéciale” à Dieu. Espérer, c’est comme désirer. C’est une déclaration du désir de notre coeur, et le désir est le premier niveau de création.

L’Espoir est bon, mais Espérer n’est pas aussi puissant que Croire.

La croyance est aussi une forme de pensée. C’est aussi une façon particulière de regarder les choses. C’est une autre façon de garder un sujet ou une idée dans votre esprit. C’est comme avoir votre pied aux deux tiers sur l’accélérateur – pas mauvais, si vous cherchez à vous rendre quelque part dans le plus court délai possible.

Quand nous disons que nous “croyons” que quelque chose se produira, nous disons que nous avons l’impression que cela se produira.

Croire n’a rien à faire avec DemanderCroire surpasse Demander. Ce n’est pas une demande spéciale envoyée à Dieu, mais plutôt un avis à Dieu que nous assumons que notre demande sera accordée. C’est une déclaration de la foi de notre coeur, et la foi est le deuxième niveau de création.

Savoir est aussi une forme de pensée. C’est aussi une façon particulière de regarder des choses. C’est une façon de garder un sujet ou une idée dans votre esprit. C’est comme avoir votre pied au complet sur l’accélérateur – vous permettant ainsi de vous rendre quelque part dans le plus court délai possible.

Quand nous disons que nous “savons” que quelque chose se produira, nous disons que nous sommes sûrs de cela.Savoir n’a rien à faire avec supposer. Savoir surpasse supposer. Ce n’est pas non plus une demande spéciale envoyée à Dieu, ni un avis à Dieu que nous présumons que notre demande sera accordée. C’est une déclaration que demander n’est même pas nécessaire. C’est une déclaration de certitude de notre coeur, et la certitude est un plus important niveau de création.

Espérer, c’est désirer qu’une chose se produise. Croire, c »est avoir confiance qu’elle se produira. Savoir, c’est de n’avoir aucun doute qu’elle se produira.

Quand nous “savons” quelque chose, ce n’est plus une question de confiance. La confiance n’est pas nécessaire. L’espoir l’est encore moins.

Exemple:

Tenez un oeuf frais à deux mètres du sol. Laissez-le tomber. Vous n’avez pas à “espérer” qu’il se casserait (si c’est ce que vous voulez). Vous n’avez pas à “être confiant” qu’il cassera. Vous “savez” qu’il cassera. Il n’y a aucun doute à ce sujet. Espérer ne fait pas partie de l’équation.

Vous ne pouvez même pas espérer. Tout espoir est enlevé parce que tellement loin du niveau de conscience à laquelle vous vous trouvez par rapport à l’oeuf et le sol. Avoir confiance ne fait pas partie de l’expérience non plus. Vous ne pensez même pas à avoir confiance, parce que vous êtes conscient de ce qui se passera quand l’oeuf frappera le sol et c’est ce qui rend la confiance inutile. Votre savoir sur ce sujet vous place au-delà de l’espoir et de la confiance.

Prenez un deuxième oeuf frais. Tenez-le à un centimètre du sol. Vous pouvez maintenant avoir “une certaine confiance ou assurance” qu’il cassera, mais vous ne pouvez pas “savoir, être certain” qu’il cassera. Il se pourrait qu’il se brise mais il se pourrait qu’il ne se brise pas. IL y a autant de possibilités qu’il se brise ou pas. Vous ne pouvez pas être certain. Vous ne pouvez pas savoir. Vous ne pouvez qu’espérer.

Prenez un troisième oeuf frais. Tenez-le un millimètre du sol. Vous pouvez maintenant “espérez” qu’il va se briser – si briser l’oeuf est ce que vous voulez faire. Vous ne pouvez pas “avoir confiance ou être certain” qu’il se brisera, et vous ne pouvez certainement pas “savoir” qu’il se brisera. Tout est possible dans ce cas. La probabilité n’est pas plus grande pour un résultat que pour l’autre. Vous ne pouvez qu’espérer.
———-
L’Espoir est une petite partie de CroireCroire est une petite partie de SavoirSavoir est une petite partie d’Être. Être est la plus haute forme d’existence. C’est l’expérience pure de l’expression essentielle. Quand on “EST” quelque chose, on dépasse “SAVOIR,” dans l’expression pure. –

To be or not to be – Être ou ne pas Être, telle est la question, comme disait l’autre…

 Tiré du livre Conversations avec Dieu et du bulletin.

 http://www.cwg.org/bulletins/Bulletin_172.html

par Neale D. Walsch, traduction de Gilles Gauthier

 

 Sérénité en prières

Prière de la SÉRÉNITÉ

Mon Dieu, donnez-moi la sérénité d’accepter ce que je ne peux changer,

le courage  de changer les choses que je peux changer

et la sagesse d’en connaître la différence.

De vivre un jour à la fois,

d’apprécier un moment à la fois,

d’accepter les épreuves comme le chemin vers la paix,

d’accepter ce monde comme il est, et non comme je voudrais qu’il soit,

de croire que Vous allez prendre soin de tout si je capitule et si je m’en remets à Votre volonté,

que je peux être raisonnablement heureux dans cette vie et suprêmement heureux avec Vous, pour toujours dans le futur.

Amen


 

Chanson : Un Jour À La Fois, d’André Breton

Un jour à la fois, Oh mon Dieu

Je n’suis qu’un homme, rien qu’un pauvre homme
Aide-moi à croire à c’que je peux être, à ce que je suis
Montre-moi le chemin pour progresser
Mon Dieu, pour mon bien
Guide-moi toujours un jour à la fois

{Refrain:}
Un jour à la fois, ô mon Dieu
C’est tout ce que je demande
Le courag’ de vivre, d’aimer
D’être aimé, un jour à la fois
Hier, c’est passé, ô mon Dieu
Et demain ne m’appartient pas
Mon Dieu aide-moi, aujourd’hui
Guide-moi un jour à la fois
Guide-moi un jour à la fois

Tu m’as tout prêté, la vie, la santé
Je veux croire en toi
En toutes tes bontés pour l’humanité
Une voix pour chanter, une âme pour aimer
Aide-moi à vivre, oui, aide-moi à vivre
Un jour à la fois.


Seul les CHOIX que nous faisons dans le PRÉSENT comptent


 Prière pour un nouveau départ

La Parole Quotidienne, le 25 juillet 2005

Aujourd’hui, je prends un nouveau départ dans la vie.

Aujourd’hui est un jour nouveau rempli de promesses. Je l’accepte, j’en suis reconnaissant et je saisis les occasions que Dieu me présente.

Hier est passé et tous les défis de ce temps se sont évanouis dans le néant. Ma confiance en Dieu prend son envol à mesure que j’explore ce jour rempli de merveilles. Je suis convaincu que mes choix me béniront et béniront les autres à travers moi.

Dieu me donne une nouvelle chance de prendre un nouveau départ dans mes buts, mon travail, la relation que j’entretiens depuis longtemps ou qui commence à prendre forme.

Grâce à Dieu, ce jour m’offre encore plus d’amour, de vie et de compréhension que ce que j’ai jamais connu jusqu’ici.


 Même si nous parcourons le monde pour trouver la beauté, nous devons l’avoir en nous sous peine de ne pas la trouver. Ralph Waldo Emerson

=======

=====<< Previous    [1]  2    Next 

Mon Dieu, me voici!

La Parole Quotidienne, le 30 janvier 2006

La VISION

Me voici, mon Dieu, prêt et disposé à comprendre la nature de Ta présence en moi. En ce moment de communion spirituelle, je mets de côté les idées étroites et des conclusions toutes faites à propos de moi, des gens dans ma vie et du monde.

Me voici, capable d’imaginer la possibilité d’une vie de santé et d’abondance pour moi-même et les autres. Ma reconnaissance de ce qui est sacré attire les gens et les circonstances qui m’aident dans la vie et m’incitent à me développer et à grandir de la façon qu’il faut.

Me voici, mon Dieu, je suis une expression énergique et vibrante de Ta présence, disposé à faire ce que je dois en faveur de l’entente et l’unité parmi les gens dans ma vie et dans le monde. Comme Ton esprit est en tous, l’harmonie pour tous est une possibilité bien réelle.

 Changeons le monde

 

Mon coeur vous dit… Bonjour!

Le 11 septembre (et pourquoi pas le reste de l’année?) est journée mondiale de la paix.
Saluez chaque personne, verbalement ou par écrit par ces paroles :

Mon coeur te dit… BONJOUR! 

Faites votre contribution en passant le message à tous ceux que vous aimez.

Aidez-nous à changer ce monde pour un monde de paix et d’amour

Faites jouer souvent cette petite musique entrainante pour faire vibrer votre coeur à l’unisson avec des millions de personnes sur la planète.

Cliquez ici pour entendre

«Hello, from my heart»

Mon coeur vous dit BONJOUR!

Gilles Gauthier

Le 15 septembre… et pourquoi pas le reste de l’année?

Amour et paix toute l’année!

http://www.bonjourlavie.com/Changeons_le_monde.html

 Katrina/Tsunami…

Avons-nous appris quelque chose de ces terribles leçons?

Tsunami et Katrina, des malheurs qui font réfléchir…

Qui n’a pas entendu parler de cette terrible tragédie survenue aux États-Unis en ce début de septembre 2005? Elle aura causé la mort de milliers de personnes, la destruction de leurs foyers et la perte de tous leurs biens. Et que dire du Tsunami qui a fait des centaines de milliers de morts et d’inchiffrables dommages…

Et le plus bête dans cette horrible calamité survenue en Nouvelle-Orléans, c’est qu’elle aurait pu être évitée, car les plus grands dommages furent causés par les failles dans les digues mal entretenues et leurs ruptures. Les plus importants dégâts sont dus à l’inondation de la ville qui aurait pu être évitée avec un peu de prévention.

Aucun doute que l’ouragan Katrina aurait quand même fait des dommages importants mais la ville n’avait pas à être complètement anéantie à cause de la négligence de certains. Décennie après décennie, chaque nouvelle vague de politiciens espérait et priait pour que tout ceci n’arrive pas pendant leur règne. Ils gageaient sur la vie de milliers de personnes que cela ne se produirait pas…

Tous les experts météorologues s’accordaient pour prédire que ce type de tempête viendrait tôt ou tard et que ce n’était qu’une question de temps. Justement, la question n’était pas de savoir SI il y aurait un ouragan d’une telle force mais plutôt QUAND il frapperait la côte. – QUAND – était le seul inconnu.

Litéralement, des centaines d’autres politiciens savaient cela aussi. Il n’y avait aucun doute là-dessus.

Il y a un autre fait qui est aussi clair… Quelque chose DEVAITêtre fait pour améliorer l’état des digues et murs de rempart de cette grande ville historique située sous le niveau de la mer. Mais année après année, RIEN n’a été fait et on dit que les budgets votés ont plutôt servi pour faire la guerre en Irak! Quand la priorité en est une de destruction…

Dans un cas comme celui-ci,- négligence monumentale et criminelle -, ce sont litéralement des millions de personnes qui en souffrent. Pas seulement les 500,000 + de gens qui ont tout perdu et qui sont maintenant sans foyer et les milliers de morts… Non, les gens qui fournissaient les produits et services pour tous ces gens sont aussi affectés, les professeurs et les professionnels qui les servaient, les familles de ces gens, leurs employeurs et les familles de ces employés comme les amis et les familles de toutes ces victimes qui vivent à travers le monde.

Dans le cas du Tsunami, on devait construire un système d’alarme pour avertir la population au cas où…

Ces catastrophes sont énormes et devraient nous faire réfléchir…

Il y a des leçons MAJEURES que vous et moi et tout le monde devont apprendre de tout ceci…

Leçons que nous DEVRIONS apprendre de ceci.

Examinez votre propre vie, MAINTENANT

Qu’est-ce qui ne va pas?  Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?  Qu’est-ce qui va de plus en plus mal?

Corrigez la situation.  N’attendez pas qu’il soit trop tard!

Il pourrait ne pas y avoir de demain…

Pensez aux gens du Tsunami ou de New Orleans… S’ils avaient su… qu’auraient-ils corrigé la veille dans leur situation personnelle?

Votre procrastination, votre peur, votre manque de volonté ou de courage à faire face à cette situation dans votre vie qui pourrait mettre fin à celle-ci, ruiner votre carrière ou votre santé, détruire votre famille ou la vie de d’autres personnes… tout comme l’indécision de ces politiciens a causé tant de problèmes à ces pauvres victimes.

La plupart des gens, et oui cela vous inclut, ont des parties de leurs vies où ils sont totalement vulnérables – absolument sans défense contre une énorme tragédie inattendue à cause d’une pauvre organisation ou encore d’aucune préparation du tout.

Vous ne savez jamais quand vous allez « obtenir le fameux coup de téléphone » qui vous annonce de mauvais résultats d’examens médicaux, un bulletin de mauvaises notes de l’école ou d’évaluation au travail, des nouvelles au sujet de la réduction du nombre d’employés, de votre tendre moitié qui veut « rencontrer d’autres gens » ou obtenir un divorce, votre voiture a besoin d’avoir une nouvelle transmission ou quelqu’un de qui vous dépendez a été impliqué dans un accident de voiture terrible, ou que, vous vous regardez soudainement dans le miroir qui vous renvoit une image et « l’avis » que vous êtes 50 + livres trop gros et avez une apparence grotesque…

================

Vivre, ce n’est pas que de faire des choses amusantes…

Cette mentalité peut, a et mènera à des effets dévastateurs dans votre vie… Vous n’avez pas déjà oublié que la Nouvelle-Orléans n’avait pas à être détruite, non?

L’ignorance a détruit la Nouvelle-Orléans. La procrastination l’a fait. La peur l’a fait. La pauvre organisation l’a fait. La lâcheté l’a fait. Le manque de caractère l’a fait. La stupidité l’a fait.

La vie, c’est souvent une question de survie.  Donc, vous DEVEZ faire les choses qui assureront votre survie et celle de ceux dont vous êtes responsables.

N’avez-vous jamais entendu le vieux cliché qui dit <que dans chaque nuage sombre il y a un côté brillant>?

Bien, je pense que le bon côté des choses ici est que nous pouvons apprendre des erreurs qui ont été faites et appliquer les leçons apprises à nos propres vies journalières.

Quand quelque chose a besoin d’être fait, vous devez le faire ou il y aura des conséquences que vous ne voulez pas.

Donc, faites de ce moment celui où vous examinez chaque domaine de votre vie et voyez où vous êtes vulnérable à la tragédie ou à la douleur.

Ce message est pour vous, pas seulement pour les dix personnes à qui vous voulez l’envoyer…  Nous sommes tous gouvernés par ces principes.
Vous.  Moi.  Tout le monde.

Asseyez-vous avec un cahier et commencez à penser et à écrire.

Regardez votre bilan de santé, votre alimentation, votre niveau d’activité ou exercices, les drogues que vous prenez, etc.  Demandez-vous quel est le pire malheur qui pourrait vous arriver?  Est-ce que vous pourriez vivre avec les conséquences?  Est-ce que c’est ce que vous voulez?  Alors, prenez maintenant les actions appropriées.  Vous en avez le temps.  C’est votre chance dans cette vie… et c’est peut-être la dernière… Qui sait?

Au sujet de vos affaires, votre carrière, vos rapports, qu’en est-il?
Etes-vous à la hauteur, êtes-vous fiers de vos performances?  De quelle manière pourriez-vous être affectée par vos contre-performances?  Qu’est-ce que vous ferez si vous êtes congédié… ou si votre compagnie coule?  Avez-vous un plan auxiliaire?  Sinon, vous êtes une victime qui ne perd rien pour attendre…  Ce n’est pas SI, mais QUAND!

Commencez à faire maintenant les changements nécessaires, et ce, jusqu’au bout…

Est-ce que vous êtes trop gros?  Malade?  Vous savez que pratiquement toutes les maladies sont causées par et peuvent être guéries par une saine alimentation.  L’action correcte  peut guérir bien des maux dans chaque domaine de votre vie.

N’attendez pas qu’il soit trop tard… faites les corrections nécessaires dans votre vie, maintenant. Cessez de pleurnicher au sujet de vos problèmes. Prenez vos responsabilités.

Je vous aime tous!

Mike Brescia     http://tinyurl.com/apzb3
Message traduit de l’anglais par Gilles Gauthier

P.S. Visitez le site de Mike Brescia – tout un site! Vous pouvez obtenir un cours gratuit et un livre… gratuitement, un livre que vous aimerez, sans aucun doute. Le site est en anglais et le livre aussi.  GG

À quand la grippe aviaire?

rule01

Et la grippe aviaire dans tout ça…

Il y a quelques mois, on ne parlait que du danger que nous courions tous… Une épidémie qui tuerait des millions de personnes, bouleverserait l’économie mondiale et provoquerait le pire krach de l’histoire!

On se bousculait pour acheter des médicaments afin de se prémunir contre cette terrible maladie… Comme si c’était aussi simple… Toujours la même solution… prendre un remède avant ou après une menace pour notre santé. Est-ce tout ce qui doit ou peut être fait devant un tel avertissement que quelque chose de grave surviendra à plus ou moins court terme?

On dit qu’on ne sait pas QUAND la maladie frappera mondialement mais on nous affirme qu’on est CERTAIN qu’elle le fera un jour ou l’autre. Devons-nous attendre de connaître la date exacte de ce fléau appréhendé avant d’agir?

On en parlait tant il y a quelques mois, et maintenant, c’est le silence le plus complet sur le sujet. De deux choses l’une : ou le danger existe encore et on n’en parle pas pour ne pas provoquer de panique… Ou le danger n’existe plus ou est moindre et on ne veut pas en parler par peur du ridicule après avoir tant fait peur au monde!

Supposons que l’on apprendrait que cette tragédie mondiale surviendrait vers le milieu du mois de mai prochain et que cette crise durera environ 6 mois… Que ferions-nous pour nous y préparer? Avons-nous un plan?

Nous n’avons pas à essayer de deviner quelle sera l’ampleur du désastre pour être prêt à l’affronter… Il suffit de savoir qu’on croit qu’il y en aura un et de faire notre possible pour se préparer à y faire face…SANS PANIQUER!

Plutôt que d’attendre qu’on trouve un remède miracle pour ce sérieux problème de santé on pourrait commencer par aider notre corps en stimulant notre système immunitaire, par exemple. Il y a certainement plusieurs choses que l’on peut faire pour nous aider mais ce n’est pas à moi de dire ce qu’il faut faire. Il y a des gens compétents qui peuvent le faire et qu’on devrait écouter plutôt que d’attendre au dernier moment et ensuite paniquer.

C’est le temps de donner ce coup de fil ou écrire à une personne chère et lui dire qu’on l’aime. Ou de se faire pardonner, de régler des compters, de mettre de l’ordre dans ses papiers, etc.

Pourquoi ne pas réaliser un projet ou faire ce voyage dont vous rêvez depuis longtemps? Visiter un parent ou ami et refaire connaissance?

Profitons du répit que nous avons présentement et calmement, essayons de parer au plus important. Souhaitons que les experts se soient trompés et que nous échappions tous à ce malheur. Etre prêt pour le pire ne fera de mal à personne et accepter l’inévitable nous permetta de vivre le moment présent sereinement.

La Loi d’Attraction

Demandez et vous Recevrez

Voici un site assez spécial à visiter. Plus de 2,000 pages de beaux écrits et plein de belles choses à voir et entendre. Cliquez sur la bannière et passez de belles heures en toute sérénité.